Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Les éditoriaux

Le Mardi 30 Avril 2013
  • Twitter
  • Facebook
Editorial du 30 avril 2013
A dire vrai !
A quelques jours du 2nd tour des élections territoriales, les états-majors jaunes et bleus affûtent leurs plumes et accordent leurs violons pour marteler haut et fort les dangers à voter pour le Tahoeraa Huiraatira. Pour nos adversaires, le peuple est aveuglé, apathique, drogué par les manipulations et les promesses. Seulement, c'est bien vite oublier, pour les uns comme pour les autres, qu'ils ont dirigé le Pays pendant près de 9 ans, 4 ans pour Gaston Tong Sang, tête de liste des Îles Sous-le-Vent pour A Tia Porinetia, et près de 5 ans pour le président golfeur Oscar Temaru. Les Polynésiens ne souffrent pas d'amnésie, bien au contraire, mais ils ont sanctionné l'incompétence et l'inaction.

Jaunes comme bleus reprennent alors en cœur les vieilles rengaines, s'achetant une certaine vertu et se présentant comme les partis qui lavent plus blanc que blanc. Dans leurs discours ou leurs écrits ils dénoncent une mauvaise gestion du Pays avant 2004.

Un rapport intéressant datant de 2005 et commandé par Oscar Temaru au cabinet d'audit et de conseil DELOITTE, TOUCHE & TOHMATSU (DTT), un des plus grands groupes d'audit financier au niveau mondial faisant partie des Fat Four (ou Big Four Auditor) affirme pourtant le contraire.

Nous précisons que ce rapport, dont l'objectif principal était de révéler les gabegies du Tahoeraa Huiraatira de 1999 à 2003, n'a jamais été diffusé par Oscar Temaru. C'est un rapport tenu secret par le gouvernement Taui, que l'on ne trouve même pas sur internet. On comprend pourquoi après l'avoir lu.

" Sur la période étudiée 1999-2003 (comptes administratifs clos) et 2004 (compte budgétaire), la situation financière du Pays apparaît aisée. Cette aisance financière est notamment traduite par la notation A- avec perspective stable attribuée par l'agence de notation Standard & Poor's le 4 juin 2004 ", affirme le cabinet d'audit. (Executive summary p.2) 

Notons à toutes fins utiles que depuis le 24 avril 2010, sous la présidence de la tête de liste d'A Tia Porinetia aux Iles Sous-le-Vent, Gaston Tong Sang, la note est passée à BBB- (risque identifié sur l'investissement et sur la capacité de remboursement), puis à BB+ (risque spéculatif pour le prêteur), un cran en dessous, en mars 2011 !

La dégradation de ces notes souveraines, qui indiquent le niveau de solvabilité d'un pays, par Standard & Poors sanctionne une mauvaise gestion des deniers publics. Or, durant la période de gestion des affaires publiques par le Tahoeraa et Gaston Flosse, la note souveraine de notre Fenua n'a cessé d'augmenter atteignant A- comme l'a signalé le rapport de DTT.

Un autre élément qui plaide en faveur de la bonne gestion des deniers publics par le Tahoeraa Huiraatira, concerne la capacité du pays à épargner et à investir, le rapport de DTT souligne que : " L'épargne nette dégagée par le Pays, nettement positive sur l'ensemble de la période, souligne la capacité du Pays à faire face au poids de la politique de financement passée, et à dégager un autofinancement de fonctionnement pour couvrir une partie de ses dépenses d'investissement. " (Executive summary p.3)

Concernant l'endettement du Pays, le rapport DDT déclare : " Le financement de ces investissements est effectué pour partie par recours à l'endettement. En effet, dans le même temps, la dette du Pays augmente de 26%, passant de 45,2 milliard de CFP à 57 milliard de CFP. Cependant grâce à une gestion dynamique de la dette du Pays, les intérêts sont stables sur la période, voire en légère diminution, et n'handicapent pas les marges de manœuvre dégagées par la section de fonctionnement. "  (Executive summary p.4)

Avant de regarder la paille dans l'œil de son voisin, il est toujours utile de faire attention à la poutre qui est dans le sien. A bon entendeur…

  • Twitter
  • Facebook

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira