Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

La vie du mouvement

Le Mercredi 7 Mars 2018
  • Twitter
  • Facebook
Plus de 200 militants réunis pour l´homologation d´une quinzaine de sections
A l'invitation de Sylvana Oldham, le Président Gaston Flosse accompagné de Teura Iriti, Présidente-déléguée du parti, Vincent Dubois, 4e Vice-président, Loïs Salmon, représentante à l'Assemblée de la Polynésie, Kaiva Flosse et Olivia Nouveau, respectivement présidents de la fédération de Papeete-Ouest et de Makemo, afin d'homologuer une quinzaine de sections.
Une grande majorité des présidents de fédérations de la presqu'île s'étaient également mobilisés pour témoigner de leur soutien à Sylvana Oldham, représentante du parti pour la commune de Mataiea.

Roméo Tauraa, Président du Here Ai'a et Bruno Sandras, Président de Ia Hau Noa, ont eux aussi fait le chemin jusqu'à Mataiea, pour témoigner à la population que la plateforme autonomiste est bien unie, soudée autour du Président Gaston Flosse pour gagner les prochaines élections.

Après avoir rappelé la date du grand congrès du parti orange, qui se tiendra toute la journée du samedi 24 mars au parc expo de Mamao, Teura Iriti s'est exprimée sur les grands projets que Gaston Flosse a mené à bien durant les années où le Tahoeraa était au pouvoir, notamment :

• La création de la compagnie Air Tahiti Nui, symbole de la Polynésie, qui nous relie à plus de 39 destinations internationales. " Ce projet, totalement fou, a été décrié à l'époque, comme l'est aujourd'hui le projet du Tahiti Mahana Beach. Et pourtant maintenant, la compagnie au Tiare est la fierté de tous les polynésiens ! ", a-t-elle déclaré.

• " L'Aéroport international de Tahiti Faa'a, qui aujourd'hui a besoin d'être reconstruit, agrandi, car le bâtiment actuel n'est plus du tout adapté à nos besoins, si demain on veut pourvoir accueillir 500.000 touristes. "

• " La construction de l'Hôpital du Taaone : Il était urgent de remplacer l'Hôpital de Mamao qui était vétuste, par une structure aux normes et à la pointe de la technologie. "

• " Les Jardins de Paofai, qui constitue un vrai havre de paix, en plein Papeete. Combien de famille s'y retrouvent tous les jours, pour faire de l'exercice, s'y détendre ou encore pour occuper les enfants. "

• " La Place Jacques Chirac, avec notamment la construction du tunnel, qui a permis de désengorger les avenues de la ville. C'était aussi l'occasion de rendre hommage à grand homme de la République, qui a tellement fait pour la Polynésie. "

• " La place Vaiete, qui est devenu un lieu convivial, où se retrouvent le soir combien de familles, mais également des touristes qui découvrent les roulottes, une spécificité bien de chez nous ! "

• " La place Toata, qui depuis sa création a permis d'accueillir en Polynésie combien d'artistes internationaux en concert, de recevoir le Heiva chaque année, ainsi que toutes celles et ceux qui veulent s'y produire, dans des conditions d'accueil aux standard international ! "

• " La mise en place de la PSG et notamment la création du régime de solidarité, le RSPF, la mise en place du complément familial, du Moni Ru'au pour nos matahiapo. "

Le Président Gaston Flosse a ensuite pris la parole, pour expliquer la voie qu'il souhaite prendre, lorsque nous remporterons les prochaines élections :

" Il est vrai qu'il y'a un déficit dans les caisses de la CPS mais je n'ai pas envie d'hypothéquer l'avenir de nos jeunes, qui devront cotiser 38 ans pour prendre leurs retraites à 68 ans, ce n'est pas une vie et ce n'est pas la meilleure des solutions. Pour ma part, le meilleur moyen de résoudre ce problème, est de relancer l'emploi par le biais des grands chantiers comme le Tahiti Mahana Beach, qui permettront la création de dizaines de milliers d'emplois. Le mécanisme est simple, s'il y a plus d'emplois, ce sera davantage de cotisations qui rentreront dans les caisses de la CPS et le déficit se résorbera de lui-même. Alors pour votre avenir et celui de vos enfants, votez Tahoeraa Huiraatira et n'oubliez pas, tout ce que je dis, je le fais ! "

  • Twitter
  • Facebook