Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Les vidéos

Publié le 12.02.2018
  • Twitter
  • Facebook
Crédits : Polynésie 1ère - Le journal (français) / Te Ve'a (tahitien)
Tamara Bopp Dupont, Maryse Olivier et Françoise Tama, anciennes représentantes du Tavini Huiraatira à l'Assemblée de la Polynésie, officialisent leur soutien au Président Gaston Flosse et au Tahoeraa Huiraatira, pour les élections territoriales d'avril et mai 2018.

Rappelez-vous, Tamara Bopp Dupont est intervenue sans ambiguïté, lors de la réunion publique organisée par le Tahoeraa Huiraartira, le 9 février dernier sur Paopao, apportant "son soutien inconditionnel à Gaston Flosse", qu'elle qualifie être la seule personne à pouvoir sortir notre Pays, du marasme dans lequel il se trouve.  " Le meilleur avenir de notre pays est avec lui, avec ce Monsieur qui est Gaston Flosse. Le temps que nous étions au pouvoir qu'est-ce qu'on a fait ? Qu'est-ce qu'on a fait à part le Tiamara'a, à part l'indépendance ? Qu'est-ce qu'on a fait pour le peuple ?  Rien ! ", s'exclamait-elle devant une foule de militants rassemblés pour l'occasion.
Maryse Olivier et Françoise Tama, deux autres piliers du parti indépendantiste, officialisent par ailleurs leur différence à l'égard du parti indépendantiste. Dans une démarche citoyenne, elles prônent aujourd'hui l'ouverture, notamment vers le Tahoeraa Huiraatira.

" Il y a des questions à se poser. Le peuple ne s'y retrouve plus aux travers des leaders des groupes politiques. Sur qu'il y a un gros malaise. On s'est dit, je vais utiliser le mot tahitien " Taho'e te Nunaa Maohi " Il faut unir ce peuple Maohi, qui reste divisé sans savoir pourquoi il est divisé ", a indiqué Françoise Tama, Vice-présidente du Tavini Huiraatira.

Quant à Maryse Olivier, également Vice-présidente du Tavini Huiraatira, elle considère que " c'est une démarche citoyenne, puisque je veux que l'économie locale de ce Pays se développe. C'est aussi simple que cela. "   

Mais, pour le Président du parti indépendantiste Oscar Temaru, interrogé au journal de Polynésie 1ère ce lundi 19 février, "tout va très très bien au Tavini Huiraatira !"