Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Les interventions

Le Jeudi 17 Aout 2017
  • Twitter
  • Facebook
Intervention de Mme Sandra MANUTAHI LEVY AGAMI à l´Assemblée de la Polynésie française
Projet de délibération portant autorisation d'adhésion de la Polynésie française aux actes constitutifs du Forum des Iles du Pacifique de 2000 et de 2005
Il nous est demandé d'approuver un projet de délibération autorisant la Polynésie française à adhérer à l'Acte constitutif du secrétariat du Forum des Iles du Pacifique signé à Tarawa, aux Iles Kiribati, le 30 octobre 2000 ainsi qu'à l'Acte constitutif du Forum des Iles du pacifique ouvert à la signature à Port Moresby, en Papouasie Nouvelle-Guinée, le 27 octobre 2005.

En septembre dernier, le Forum des Iles du Pacifique  n'était composé que de seize pays indépendants. Les dirigeants ont cependant fini, après plusieurs années de sollicitations de la part des gouvernants successifs, par accorder à la Polynésie française et à la Nouvelle-Calédonie l'opportunité unique d'y adhérer.

Le processus d'intégration au Forum a donc été lancé avec  l'Etat afin de les autoriser à siéger en tant que membres à part entière, lors du prochain forum.

Il convient de rappeler néanmoins, que les relations entre le France et le FIP ont été longtemps houleuses, ce dernier étant le résultat de l'union d'Etats fortement opposés aux essais nucléaires menés dans le Pacifique. Le traité de RAROTONGA du 1985 instaurant une zone dénucléarisée en Océanie, a été un point phare défendu par les membres du Forum, point auquel l'Etat français ne pouvait adhérer et de facto la Polynésie française collectivité française qui accueillait les expérimentations nucléaires.

Aussi, ce  n'est qu'à la fin des essais nucléaires menés sur Moruroa et Fangataufa, que la France s'est positionnée enfin, en partenaire de dialogue avec le Forum, allant jusqu'à conclure en 2003, un accord de libre-échange entre les Etats du Pacifique Sud.

En 2004, l'évolution statutaire de la Polynésie française, nous a permis d'ouvrir davantage les portes du Forum à la Polynésie. Le parti indépendantiste n'avait d'ailleurs pas hésité à se servir de cette faculté ouverte par un statut qu'ils avaient pourtant décrié critiqué, pour solliciter une place au sein de cette communauté régionale et internationale.

Il apparaît qu'une coopération dans la zone Pacifique dont la ZEE est aussi vaste que l'Europe, avec des enjeux environnementaux, économiques et sécuritaires identiques à ceux de la Polynésie française, est souhaitée.

Ceci dit nous nous sommes interrogés sur l'option juridique prise par la Polynésie française de représenter l'Etat français au sein du forum après qu'une Convention internationale ait été conclue entre la France et le secrétariat du Forum alors que le statut d'autonomie autorise la Polynésie française à passer des accords régionaux. L'impression qui se dégage de cette procédure par rapport au niveau d'information que nous détenons, est qu'il y a un mariage avec un contrat de mariage sans pour autant avoir aux éléments relatifs à ce contrat.
En analysant le dossier qui nous a été transmis par la Présidence, il ne nous est pas possible de prendre position puisqu'il nous manque les éléments qui ont conduit le Président du Pays à prendre cette option juridique. C'est pourquoi, nous nous positionnerons ultérieurement à la lumière des éléments que vous voudrez bien nous communiquer Monsieur le Président du Pays, sachant que Monsieur Flosse ayant été le premier artisan de l'adhésion de la Polynésie française au Forum il ne nous est pas possible de voter contre.

Je vous remercie de votre attention.

  • Twitter
  • Facebook