Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Les interventions

Le Mercredi 9 Aout 2017
  • Twitter
  • Facebook
Intervention de Mme Yolande VIRIAMU à l´Assemblée de la Polynésie française
Projet de délibération portant approbation du compte financier et affectation du résultat de l'exercice 2016 de l'Etablissement d'Achats groupés
Il nous est demandé à présent d'approuver le projet de délibération relatif à l'approbation du compte financier et affectation du résultat de l'exercice 2016 de l'Etablissement d'Achats groupés.

Cet établissement a pour mission d'acheter et de céder des produits et des services destinés aux personnes publiques et aux organismes de statut privé assurant une mission de service public (notamment les établissements d'enseignement), aux communes, aux services publics et aux organismes péri et post scolaire.

Sur le bilan d'activité globale de l'établissement, il faut noter, la poursuite des efforts de redressement financier de l'établissement engagés en 2015.

L'établissement a ainsi fait d'énormes concessions, en termes de charges  de fonctionnement, en réduisant notamment ses effectifs tout en accroissant son activité. L'établissement semble d'ailleurs, d'après les propos recueillis de sa nouvelle directrice par intérim, se positionner dans une perspective nouvelle, en prospectant activement sur de nouveaux marchés commerciaux, tout en veillant à ne pas concurrencer le privé.

Sur le plan financier, ces efforts se caractérisent ainsi par une baisse des charges de personnels passant de 69.3 millions en 2015 à 44.7 millions en 2016. Dans cette logique d'économie et de redressement des comptes, il est évident qu'aucun investissement lourd n'a été engagé, ainsi, les moyens matériels sont restés identiques. L'opération de vente du bâtiment de l'EAG au pays semble doucement se concrétiser, ce qui permettra à l'établissement de sortir, définitivement, on l'espère, la tête de l'eau.

Cependant, pour reprendre sa directrice p.i. " l'établissement est sorti de réanimation mais reste sous surveillance " car, la reprise de l'activité de l'EAG ne se fera pas sans réforme complète de ses périmètres d'intervention. Ainsi, pour 2017, l'établissement envisage de se positionner sur des opérations d'achats groupés d'ouvrages scolaires correspondant à la réforme de l'Education nationale ainsi que sur des commandes avec les services de l'Etat, avec l'université ou encore, avec les communes pour du matériels " incendies et secours ".

Une remise en question profonde sur les missions de l'EAG semble ainsi s'engager pour permettre la survie de l'établissement.
Cependant, je m'adresse directement à la ministre du gouvernement, l'EAG n'est-il pas en survie ? Car tout porte à croire que la vente de son bâtiment et également le départ précipité à peine, un an après la titularisation de la directrice, ne sont pas de bons signaux .

Nous avons l'impression, mais probablement que nous nous trompons, que l'on est en train de préparer la fermeture de l'établissement !

Quoiqu'il en soit, puisque le sujet d'aujourd'hui est bel et bien de confirmer l'exercice passé et non l'avenir, le Tahoeraa huiraatira, se référant aux efforts de gestion engagés et poursuivis en 2016, ne peut que voter favorablement sur ce projet de délibération.

Je vous remercie de votre attention.

  • Twitter
  • Facebook