Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Les communiqués de presse

Le Mardi 2 Octobre 2018
  • Twitter
  • Facebook
Conférence de presse : Solidarité pour tous dans le domaine de l´électricité
Le Tahoeraa Huiraatira et le Tavini Huiraatira ont tenu cet après-midi une conférence commune dans la salle des commissions de l'Assemblée de la Polynésie française, sur le thème de la solidarité pour tous dans le domaine de l'électricité en déclarant ceci: Au nom d'une volonté politique de solidarité, le Tavini Huiraatira et le Tahoeraa Huiraatira présentent un projet de loi de Pays commun instituant un dispositif de péréquation dont la finalité est de permettre à tous les usagers sans exception, d'accéder au service public de l'électricité à un prix raisonnable et mettre définitivement un terme à cette discrimination qui touche encore 20 îles et communes de nos archipels.

Ce projet  de loi du pays  porte  sur  la création  d'un  " Fonds  de  solidarité et de péréquation de l'électricité " qui a pour objectifs principaux de :

- mettre en place une véritable péréquation  tarifaire  étendue  à tout le territoire et gérée  par la Polynésie;
- favoriser la transparence des prix;
- assurer une équité de traitement entre tous les acteurs  économiques  souhaitant  intervenir dans le secteur de l'énergie, notamment dans le cadre des appels à candidature qui seront lancés lors du renouvellement des concessions du service public de l'énergie;
- faire cesser ces jeux comptables de la société EDT-ENGIE.

Ce projet de loi du pays s'inscrit dans le droit fil des préconisations tant de la CTC - Chambre Territoriale des Comptes -  (rapports de 2007 et  2017)  que de la CRE -Commission de Régulation de l'Energie - (rapports de 2012 et 2015):
" Dès lors, tant que ne sera pas substituée une péréquation globale, respectueuse de l'égalité de tous les usagers, gérée par la collectivité, les critères du service public  ne seront pas respectés. ", préconisations   reprises   par   le   PTE   Plan   de   Transition   Energétique   du gouvernement Tapura Huiraatira en novembre 2015 à l'occasion de la COP21. 

Ces rapports ont donné lieu à une annonce du gouvernement Fritch en 2015, suivi d'un projet de texte présenté à l'APF par ce gouvernement en janvier 2016 et aussitôt... retiré. De p uis, plus rien: Silence radio !.

C'est pourquoi, de guerre lasse, le Tavini Huiraatira et le Tahoeraa Huiraatira se sont emparés du sujet.
Il aura donc fallu attendre plus de 2 ans et le dépôt de notre proposition de loi du pays le 06 septembre dernier, pour voir, comme par hasard, le Président de la Polynésie française annoncer le 20 septembre dernier à l'occasion de l'ouverture de la session budgétaire, la mise en place de cette péréquation !.
Les groupes Tavini Huiraatira et Tahoeraa Huiraatira entendent proposer des solutions concrètes pour financer la péréquation des tarifs de l'électricité sans aucune augmentation du tarif actuel : Nous proposons de puiser dans le trésor de  guerre accumulé par la société ENGIE EDT au travers de Marama Nui.

En effet, pour un chiffre d'affaires de 2 milliards de XPF, MARAMA NUI a réalisé en 2016 un bénéfice de près de 800 millions de francs XPF sur le dos des petites gens, sans que ce gouvernement ne réagisse. En 2017, ce sera de nouveau 800 milliards XPF de bénéfices sur 2 milliards de francs XPF de chiffre d'affaires. Faire cesser ce scandale permet de financer  la péréquation  pour les 20 îles et la commune de  Uturoa  qui n'en bénéficient pas encore.
Pour nous, régler ce vieux problème de la péréquation  n'est que la partie émergée  de l'iceberg (c'est la première étape). Nous attendons de ce gouvernement qu'il s'occupe réellement de la baisse des tarifs de l'électricité pour les usagers, baisse que ne peuvent évidemment décider les élus de l'opposition à eux tous seuls.
Et pour ce faire, il appartiendra au gouvernement de reprendre la  main.

 

 

Teura Iriti - Anthoy Geros


 

  • Twitter
  • Facebook

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira