Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Les valeurs

Mieux connaître les valeurs défendues par le Tahoeraa Huiraatira
Ces valeurs apparaîssent à l'article 2 de nos statuts, en voici les grandes lignes commentées :

Motif polynésien gauche Le TAHOERAA HUIRAATIRA a pour vocation de rassembler par l'action politique tous les citoyens de Polynésie française, de souche et d'adoption, autour d'un projet de société pour le Pays, édifié dans le respect des valeurs démocratiques fondamentales et des principes de laïcité, de tolérance et de solidarité du peuple polynésien Motif polynésien droite

Le Tahoera'a Huiraatira propose aux Polynésiens de bâtir une société démocratique moderne qui respecte la liberté de penser et d'opinion, la séparation du pouvoir politique et des religions, le choix des dirigeants politiques par des élections libres, l'égalité de droits de tous les citoyens, le respect des différences, l'entraide et l'assistance entre les Polynésiens. 
Le Tahoera'a Huiraatira s'est opposé au gouvernement " Taui " lorsqu'il a mis une croix dans l'hémicycle de l'Assemblée : les Polynésiens sont de religions différentes. Nous devons respecter le libre choix d'une religion par chacun car c'est l'application du principe de tolérance mais pour notre bonne entente, nous devons aussi veiller à la séparation de la religion et de la vie politique.
Nous encourageons chaque polynésien à s'inscrire sur les listes électorales, à exercer son droit de vote lors de chaque élection. 

Motif polynésien gauche Le TAHOERAA HUIRAATIRA cherche à préserver par-dessus tout, la richesse humaine du Pays issue du brassage des populations, à la source d'une société pluriethnique, paisible et respectueuse des valeurs traditionnelles polynésiennes Motif polynésien droite

Les îles polynésiennes ont toujours été accueillantes et la société polynésienne est aujourd'hui riche de sa diversité. Les 250 000 personnes qui forment la population polynésienne sont d'origines diverses : maohi, européens, chinois et d'autres encore ; beaucoup d'entre nous sont issus de mélanges entre ces diverses origines. Chaque ethnie apporte ses valeurs à l'ensemble.

- Ces " mélanges ethniques et culturels " constituent une richesse humaine avantage que nous devons valoriser car elle contribue à faire de la société polynésienne une société où règnent la paix et la tolérance, où il fait bon vivre. La société polynésienne est tolérante, accueillante, elle doit le rester
- Le Tahoera'a Huiraatira s'oppose aux comportements racistes et xénophobes, mais demande en échange à ceux qui vivent en Polynésie d'être respectueux des valeurs polynésiennes, de s'intégrer et de participer à la construction de notre pays, car la première richesse de notre pays est représentée par ses habitants.

Motif polynésien gauche Notre culture est le socle de notre société. Elle nous rattache à nos ancêtres maohi, assure l'harmonie entre les Polynésiens de toutes origines et nous permet de nous ouvrir au monde sans perdre notre identité.

Le TAHOERAA HUIRAATIRA s'engage à développer et promouvoir notre culture. Il réaffirme en particulier son attachement à la langue tahitienne et aux autres langues polynésiennes de notre Pays dont il veut préserver, accroître et transmettre à nos enfants l'usage aussi bien dans la vie familiale que dans la vie publique
Motif polynésien droite

Si les Polynésiens sont d'origines diverses et souvent métissés, la société qu'ils forment, trouve son ciment et son unité dans la culture et l'identité polynésiennes.

La culture polynésienne a subi des évolutions au contact de l'occident et de la modernité, mais elle est restée forte et vivante

Les jeunes polynésiens doivent parvenir à s'intégrer dans notre société et y trouver leur plein épanouissement. Pour cela ils doivent connaître leurs racines (d'où ils viennent) et en être fiers, pour mieux s'ouvrir au monde extérieur et construire leur avenir.

- La loi organique de 2004 qui définit le statut politique de la Polynésie française confirme la place accordée aux langues polynésiennes, à leur usage et à leur promotion.

- Les gouvernements Tahoera'a Huiraatira ont créé et développé les moyens de conserver, faire connaître et vivre la culture, les langues et civilisations polynésiennes : enseignement des langues à l'école et à l'université, formation des enseignants, diplômes universitaires, promotion de l'art et de l'artisanat devenus pour de nombreux Polynésiens un moyen de gagner leur vie.

- Mais il reste encore à faire pour valoriser aux yeux des jeunes leur culture d'origine, très concurrencée par l'influence des autres cultures et des média. 

Motif polynésien gauche Le TAHOERAA HUIRAATIRA considère que la diversité des îles et des archipels et leur étendue maritime est une chance pour la Polynésie française. Il convient de maintenir l'unité et la solidarité du Pays à leur égard et de poursuivre leur développement Motif polynésien droite

La Polynésie est formée de très nombreuses îles, dispersées sur une superficie maritime immense pour seulement 250 000 habitants. Cette dispersion est source de contraintes mais le Tahoera'a huiraatira y voit surtout des avantages qu'il faut mettre en valeur.

Ces îles hautes ou atolls sont de tailles et d'aspects très différents. La beauté des paysages, la diversité de la nature, de la faune et de la flore sont un capital à préserver et valoriser à travers le développement économique et social, pour les Polynésiens et pour le développement du tourisme.

Entre Tahiti où vivent 150 000 personnes et des îles de petite taille où ne vivent que quelques dizaines de personnes, les conditions et les modes de vie sont complètement différents : nous affirmons la nécessité de préserver l'unité et la solidarité entre les îles et les archipels.

- Les gouvernements Tahoera'a Huiraatira ont toujours porté une grande attention au développement des archipels : Les programmes de construction de routes, de ports, de pistes d'aviation, les moyens de télécommunications (téléphone, vini, radio, télévision) ont changé la vie dans les îles éloignées. Les populations sont ainsi sorties de leur isolement. La construction d'écoles, de collèges, de dispensaires et centres médicaux ont permis aux familles de rester dans leurs îles d'origine. Le FEI, les lois de défiscalisation, les actions de formation professionnelle, les programmes agricoles, la promotion de l'hôtellerie et des croisières, de la perliculture et de l'artisanat ont contribué à développer des activités économiques et les revenus des familles.

- Le RST, la péréquation du prix des hydrocarbures, la prise en charge du fret inter-îles sont des exemples concrets de solidarité entre les Polynésiens de Tahiti et ceux des autres archipels.

-les échanges intra-familiaux développent la solidarité